Promesse non tenue:

Alors qu’il avait promis le 17 juillet qu’il ne toucherait pas aux crédits alloués aux mairies, départements, régions… Macron a finalement annulé 300 millions d’euros de dotations.
Les associations de maires dénoncent une décision nuisible à l’investissement et aux associations.
Les réductions de crédits touchent notamment la politique des territoires, "avec l’annulation de 46,5 millions d’euros sur la politique de la ville" et l’aménagement du territoire d’une manière générale pour 35 millions, a précisé Olivier Dussopt, président de l’Association des petites villes de France (APVF).
Le gouvernement a annulé des crédits de l’État destinés aux collectivités territoriales pour 2017 pour un montant d’environ 300 millions d’euros.